Projets ENT

Le site de la génération ENT

L’ENT avant, pendant et après la classe

*

Sur PLACE, en collège comme au lycée, les 2/3 des connexions sur l’ENT se font en-dehors des heures d'ouverture de l'établissement. Un projet piloté et soutenu par l'académie de Nancy-Metz, la Région Lorraine, les Départements de la Meurthe et Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges, et enfin la DRAAF.

Enseignants et ENT, témoignages d’usages

Les enseignants sont de plus en plus nombreux à témoigner de leurs usages numériques en classe. Voici donc, sous la forme d'articles ou de vidéos, un florilège de quelques-unes des interviews relayées sur la toile ce mois-ci !

*

Dans la foulée du second opus de Pascal Faure consacré aux usages pédagogiques sur l'ENT lorrain, PLACE des lycées (qui venait compléter, paru en 2011, celui consacré aux collèges), le site Ludovia a rencontré deux enseignants qui depuis quatre ans l'utilisent au quotidien.

Outre les usages administrativo-pédagogiques (appel, relevé de notes, cahier de textes, etc.), les deux enseignants utilisent l'ENT pour dynamiser les échanges et rendre les élèves  plus participatifs et donc plus autonomes dans le travail hors les murs :

Tous deux utilisent l’ENT de manière pédagogique pour organiser des groupes de travail entre élèves, des discussions via des forums, déposer des documents pour préparer un cours ou encore récupérer des devoirs écrits de leurs élèves.

Une approche liée également au fait que les enseignants ne disposent pas toujours dans leurs classes du matériel informatique suffisant pour se connecter à l'ENT ! Il n'en demeure pas moins que l'existence d'un espace commun à tous les membres de la communauté éducative en accroît et enrichit les échanges. La communication n'est désormais plus un vain mot :

(…) d’après nos deux enseignants, cela encourage les élèves à davantage communiquer.

Ils envoient plus facilement un mail à leurs professeurs pour dire qu’ils n’ont pas compris une notion ou pour demander un délai supplémentaire pour rendre leurs devoirs ! Une communication est établie aussi par l’usage de l’ENT au travers des forums ; en éducation civique, Bruno met en place ce type d’outils : « les élèves ont 15 jours pour discuter d’un sujet en vue de préparer un débat (…). Cela marche très bien, les élèves discutent entre eux et je n’interviens quasiment pas ».

Au terme de l'entretien, à la question si on leur enlevait l'ENT, les deux enseignants s'écrient en chœur : « on pleure », avant de préciser qu'il leur serait désormais très difficile de s'en passer !

*

A Paris, qui vient de lancer son ENT, Paris classe numérique, la dimension communautaire est mise en avant par ses utilisateurs. L'enseignante de mathématiques interrogée rappelle que « l'informatique constitue un vecteur très important pour les élèves » et créée une « grande synergie dans la classe« . Mais l'ENT permet aussi de rester connectés grâce à un dispositif qui structure les échanges.


Qu’est-ce qu’un espace numérique de travail… par mairiedeparis

*

Les usages de l'ENT ne sont pas limités aux collèges et aux lycées. Depuis quelques mois, le déploiement d'ENT du primaire devient significatif. Expérimenté depuis avril 2012, l'ENT des écoles primaires d'Issy Les Moulineaux est entré dans la phase de généralisation. Comme dans les deux précédents exemples, c'est la possibilité offerte de travailler hors les murs et « hors temps scolaire » qui emporte l'adhésion des enseignants.


L’école de demain déjà à Issy par issy-tv

*

Plus d'informations

  • Sur l'ENT PLACE :

Pascal Faure, Guide pratique des usages pédagogiques en collège, ITOP 2011
Pascal Faure, Guide pratique des usages pédagogiques en lycée, ITOP 2012
Sur le site de Ludovia, Et vous, vous utilisez l'ENT ? Témoignage d'enseignants convaincus

Voir enfin, le dossier consacré à l'ENT PLACE par Projets-ENT

  • Sur l'ENT parisien :

Depuis janvier 2013, 83 collèges et 13 lycées municipaux parisiens sont équipés d'Espaces Numériques de Travail (ENT). La généralisation est prévue pour mars 2015 en plusieurs vagues.

Lire plus le détail sur le site de la mairie

  • Sur l'ENT isséen :

Lire la présentation sur le site de la commune et aller sur le site entecoles.ville-issy.fr (voir le schéma présentant l'ENT au centre de la collectivité).

*

En langues vivantes, l’ENT facilite l’autonomisation des élèves

Professeur d’anglais au collège Van Gogh (Blénod lès Pont-à-Mousson), Laurence Langlois voit dans l'ENT le moyen de rendre ses élèves plus autonomes. Comme l'enseignante aime le rappeler, « l’ENT, on s’en sert avant, pendant et après l’école ! »

… Aussi faut-il créer les conditions pour que les élèves s'y connectent le plus souvent possible.

*

« Stimuler les débats »

Sur l'ENT, un pôle langues vivantes rassemble tous les professeurs de langues du collège. Ensuite, chacun avec sa classe dispose d'un espace de travail structuré autour de rubriques : Annonce, Documents, Forum et Liens.

Laurence Langlois témoigne de son usage de l'outil Forum qui permet de « stimuler les débats » en y déposant des questions auxquelles les élèves pourront répondre à la maison tout en échangeant avec leurs camarades, puis y revenir en classe et en débattre avec le professeur qui aura régulièrement alimenté les échanges en proposant de nouveaux indices.

*

Mais ces échanges peuvent également être plus ciblés !

A l'occasion de la réalisation et de la mise en ligne sur l'ENT d'un podcast, chaque élève peut disposer sur l'espace dédié de conseils et d'exercices qui lui permettent de s’entraîner. Avec ce dispositif, Laurence Langlois peut personnaliser le soutien : elle met à disposition des élèves en difficulté ou de ceux qui n'ont pas compris certaines leçons, des exercices spécifiques et non obligatoires. Ils permettent à ceux qui le souhaitent et qui en éprouvent le besoin de pouvoir combler leur retard. Une manière surtout d'aider les élèves à entrer en autonomie sur les apprentissages !

Pour Laurence Langlois, ces différents dispositifs intégrés dans l'ENT* (il existe aussi un blog de voyage pendant les séjours linguistiques, pour la préparation, le déroulement et le retour) constituent « un moyen de développer la curiosité des élèves, de les inciter à poser des questions en anglais ». L’enseignante met simplement en garde sur la nécessité de « travailler sur des séquences courtes de manière à n’être pas trop noyé par les messages et les échanges.  »

* ENT PLACE/Solution ITOP éducation

*

Retour au Sommaire

L’ENT dans les relations entre enseignants, élèves et parents d’élèves

Lors du Symposium ENT (colloque JOCAIR 2012), en fonction du niveau d’avancement de leurs travaux, trois jeunes chercheurs* ont présenté leurs premiers constats, leurs hypothèses ou encore leurs conclusions sur les nouveaux modes d'organisation induits par le déploiement des ENT dans les établissements scolaire du secondaire (collèges et lycées). 

*

Les pratiques familiales autour de l’ENT
par Bastien LOUESSARD (Doctorant, Université du Mans)

Conduite dans le cadre du projet e-lyco avec les collèges de la Sarthe, l'étude a porté sur l'impact de l'ENT sur les habitudes développées par l'ENT dans le cadre familial. La recherche combine données statistiques et enquête terrain sous forme d'entretiens et de visites dans les classes (pour rencontrer les parents, Bastien LOUESSARD a choisi de passer par les élèves donnant à son travail cette dimension familiale).

Quoique porté par une forte logique de généralisation, outil encore récent, l'ENT demeure un objet encore mal défini, notamment auprès des publics liés à l’environnement familial. D'où, selon Bastien LOUESSARD, la « difficulté d'évaluer son impact auprès des familles ». Le chercheur a en effet rappelé que « si l'on peut contraindre les élèves et les enseignants à se créer des comptes pour entrer dans le dispositif, on ne peut pas obliger les parents ! »

Sa recherche interroge la manière dont l'ENT peut s'insérer dans les pratiques et dans quelle mesure cela pouvait jouer sur la relation entre les familles et les autres membres de la communauté éducative.

Des premiers retours d'une phase d'observation des pratiques familiales à partir d'un panel représentatif de 8 collèges (avec des usages plus ou moins développés, urbains et ruraux, etc.), le chercheur constate que les usages sont essentiellement motivés par les besoins. Les premières connexions suivent le plus souvent la remise des comptes ou les réunions d'information organisées par les équipes projet lorsque l'ENT est déployé dans un établissement.

Au-delà de cette « consultation découverte », les parents interrogés se connectent sur l'ENT pour des besoins spécifiques et individualisés : consulter le cahier de textes de l’enfant tête en l’air, regarder les notes, vérifier la grille de la tarification de la restauration, etc. Il constate aussi que les parents se connectant sur l'ENT via le compte de leur enfant, se retrouvent déroutés par le vocabulaire des services mis à disposition des élèves dont ils ne sont pas familiers ! Les parents rencontrés par Bastien LOUESSARD ont déjà une pratique régulière d'Internet et des services administratifs en ligne, comme l'abonnement au transport scolaire :

« ils le font en ligne, parce que c'est plus simple ! »

Un outil partagé

Parmi les autres constats, les parents affirment ne pas consulter le cahier de textes à l’insu de leur enfant : « c’est une recherche qui se fait en famille » précise Bastien LOUESSARD, « comme la fierté d’un enfant de montrer une bonne note… »

Une représentation de l'ENT encore à construire

« Les parents ont une représentation finalement assez floue de l'ENT » remarque Bastien LOUESSARD : « il y a peu de communication institutionnelle, peu de réunions, qui sont d'ailleurs peu fréquentées et donc pas renouvelées… Ce que, paradoxalement, les parents déplorent ! Enfin, il y a peu de couverture médiatique grand public, tant régionale que nationale. »

*

Les usages du cahier de textes
par Manuel SCHNEEWELE (Doctorant en Sciences de l’Éducation, Université Nancy2)

L’académie de Nancy-Metz déploie dans l’ensemble de ses lycées et collèges l'ENT PLACE. Parmi les services proposés, un cahier de textes numérique est consultable par l’ensemble de la communauté éducative recensée sur ce territoire. Dans sa recherche Manuel SCHNEEWELE a pour « objectif (…) d’identifier les fonctions du cahier de textes, c’est-à-dire le cadre de fonctionnement prévu par les concepteurs et d’observer et décrire les premiers usages ».

En s'appuyant sur les usages en cours sur la plateforme PLACE, l'universitaire a analysé le passage des usages prescrits aux usages réels, qui correspondent rarement aux attentes initiales, afin de dégager, au vu de ce processus d'appropriation, des leviers d'usages. Cette recherche s'est appuyée sur des modèles sociologiques éprouvés, notamment autour du concept d'acceptabilité qui conduit tout utilisateur à s'approprier, ou non, un outil en fonction de :

  • l'ergonomie
  • l'utilité perçue
  • la pression sociale
  • le degré de dépendance

Suite à l'enquête en ligne réalisée sur la plateforme PLACE (4.635 réponses), Manuel SCHNEEWELE a constaté que l'ENT était particulièrement bien perçu par les parents, un enthousiasme freiné par la faible réactivité des enseignants à tenir à jour les services mis en ligne… Ce que confirme la faible adhésion de cette cible qui voit en l'ENT davantage un outil de communication plus qu'un outil pédagogique. Les enseignants donnent quatre types d'utilisation qui pourraient les inciter à s'approprier l'ENT :

  • assurer la continuité pédagogique entre l'école et le domicile de l'élève
  • améliorer la qualité de son enseignement
  • faire du travail collaboratif
  • favoriser la culture numérique du système éducatif

Pour plus de détails, déjà sur Projets-ENT.com :

*

De nouveaux usages, de nouvelles relations ?
par Paulin GREGOIRE (Doctorant, Université de Grenoble)

Premiers résultats d'une enquête pilotée par le laboratoire SISCOM de l'Université de Savoie et du laboratoire MC2 de sociologie de l'Université de Grenoble, présentés par Paulin GREGOIRE dont la recherche veut comprendre les usages en cours sur CO3, l'ENT de Savoie.

Dans sa communication, Paulin GREGOIRE a porté son attention sur les parents d'élèves en s'interrogeant entre autres comment  la mise en  place de l’ENT a modifié ou non les relations qu'ils entretiennent avec les autres acteurs de  la communauté éducative.

Pour rappel, après un démarrage rapide (au tout début des années 2000), il a fallu attendre septembre 2009 pour voir la Savoie lancer une solution ENT désormais opérante. Depuis septembre 2011, tous les collèges publics et un collège privé ont généralisé le projet CO3.

*

Tableau des utilisateurs et des usages prioritaires :

Utilisateurs Visites sur l'ENT (en %) Principaux usages (par ordre de préférence)
Parents 20 Actualité*, Vie scolaire, Cahier de textes,
Élèves 52 Actualité*, Courrier électronique, Cahier de textes,
Enseignants 23 Actualité*, Cahier de textes, Courrier électronique

* Page d'accueil de CO3

Après un démarrage variable selon les établissements, Paulin GREGOIRE a constaté des usages plus administratifs que pédagogiques.

Une première vague d'entretiens avec différentes cibles d'usagers de l'ENT, a permis au chercheur d'identifier, au-delà des freins inhérents au démarrage du projet (en cause, les trop nombreuses expérimentations, mais aussi, au démarrage du projet, l'équipement matériel et les débits insuffisants, le faible nombre des équipes d’accompagnement), les leviers qui aujourd'hui favorisent une progression significative de la fréquentation sur l'ENT :

  • Leviers externes (le soutien des équipes de formateurs du Rectorat et du Conseil général, les services Web mis à la disposition des collèges par le Département qui les incitent à passer par l'ENT pour organiser leurs activités scolaires hors l'établissement)
  • Leviers internes (les médiateurs dans les collèges : référents ENT ou Conseillers Principaux d'Education qui dispensent des formations, assurent du soutien auprès des personnels enseignants et non enseignants, et qui encouragent leurs collègues à utiliser les différents services à disposition sur l'ENT).

En conclusion, Paulin GREGOIRE assure que les résistances initiales sont en passe d'être levées, principalement grâce à ces « réseaux d'experts ». L'usage plus significatif d'outils de types collaboratifs (cahier de textes, messagerie et documents partagés) en est la meilleure illustration.

Pour plus de détails, voir sur Projets-ENT le Dossier consacré à CO3

*

_______________

 * Manuel Schneewele, Bastien Louessard et Paulin Grégoire effectuent leurs thèses dans le cadre des travaux de recherches sur les usages dans les ENT cofinancés par la Caisse des Dépôts et par les collectivités territoriales délimitant leur champ d'expérimentation.

*

Retour au Sommaire du Dossier

ENT PLACE, les chantiers de l’avenir

Un groupement de commande, formé par la Région Lorraine, les départements de Meurthe-et-Moselle, de Meuse, de Moselle, des Vosges et le rectorat de l’académie Nancy-Metz, a publié mi-février son appel d’offres pour le renouvellement du marché de l’ENT PLACE. Objectifs, la poursuite du déploiement de l’ENT sur l’intégralité du second degré, public-privé, général et professionnel, l’ensemble des CFA, et la généralisation d’applications innovantes.

François Schuller, Chef de Service TICE à la Région Lorraine, décrit les grands axes de ce chantier d’envergure.

*

Projets-ENT : Quelles sont les attentes du groupement de commande avec ce nouveau marché ?

François Schuller : Aujourd’hui déployé dans plus de 300 établissements, la généralisation de PLACE devra s’étendre à l’ensemble des collèges, des lycées publics et privés et des CFA de l’académie. Ce sont plus de 500 établissements qui en seront dotés à la rentrée de septembre 2013 !

« Généraliser PLACE dans l’intégralité du second degré »

Pour les partenaires et les utilisateurs de PLACE, il s’agit de faciliter et d’harmoniser le paysage numérique de notre territoire dans le secondaire :

  • Réaliser des économies d’échelles à travers le dispositif du groupement de commande pour les cinq collectivités ;
  • Simplifier le suivi des collèges et des lycées, tant sur l’accompagnement (formations) que sur le déploiement (dans chaque établissement) pour le rectorat ;
  • Garantir un continuum pédagogique et administratif aux utilisateurs de PLACE (élèves, enseignants et parents d’élèves).

Projets-ENT : Quels seront les principaux chantiers lancés avec ce nouveau marché ?

François Schuller : Les demandes exprimées dans le cahier des charges techniques (CCT) dessinent les attentes du groupement. Sa rédaction a nécessité en amont consultation et réflexion menées notamment par un groupe de travail regroupant aussi bien des chefs d’établissement du public et du privé que des Inspecteurs Pédagogiques Régionaux.

« Une Solution unique pour l’ENT »

Jusqu’à présent, chaque établissement raccordait sur PLACE ses propres outils de vie scolaire (notes, absences, cahiers de textes, etc.). Dans l’esprit de PRISME, ENT expérimenté avant le déploiement de PLACE, la Solution retenue devra désormais les intégrer davantage afin qu’à terme, l’ensemble de la communauté puisse disposer d’une même plateforme !

Mais la Solution retenue devra également intégrer un certain nombre d’outils innovants, non encore développés ou simplement expérimentés.

On peut citer sans être exhaustif (se rapporter au CCT) :

  • Un outil de visio-conférence intégré afin d’encourager les échanges avec l’étranger notamment
  • La consultation de PLACE sur son Smartphone
    Considérant que la téléphonie prend une part croissante dans les échanges et les pratiques numériques quotidiens, notre cahier des charges a inscrit le développement d’applications permettant de consulter l’ENT depuis un Smartphone.
  • Le travail sur l’ENT à partir d’un simple navigateur
    La nouvelle Solution devra permettre aux élèves et aux enseignants qui ne possèdent pas les logiciels payants disponibles sur la plateforme de s’affranchir de l’applicatif et d’y accéder d’un poste privé. Le principe devra permettre d’ouvrir et de modifier tout document mis en ligne sur PLACE et, ainsi, faciliter le travail des élèves et des enseignants chez eux.
  • Un outil d’enquête intégré
    Les agents de la collectivité (ATEE) ont pris l’habitude de passer par l’ENT pour échanger ou pour effectuer un certain nombre de démarches administratives. Par exemple, sur la mobilité. Les ATEE se connectent sur PLACE pour identifier les postes qui se libèrent dans les différents établissements et peuvent également postuler à l’emploi devenu vacant. En 2011, pour les 3.000 employés de la collectivité dans l’éducation, ce sont 40.000 pages de copies qui ont été économisées. Sans tendre vers le « zéro papier », l’ENT en diminue sensiblement les volumes ! Par ailleurs, les établissements sont, fréquemment sollicités par voie d’enquête. Enquêtes de besoins, enquêtes énergies (ce qui permet ensuite de définir la consommation énergétique puis les besoins alloués). La nouvelle Solution devra donc proposer un outil d’enquête intégré, afin que la collectivité ne doive plus à chaque fois avoir recours à un prestataire tiers.
  • Le Livret d’Apprentissage Informatique
    En remplacement du cahier de texte peu adapté à ce public, le prochain marché prévoit également de mettre à disposition de l’ensemble des apprentis, des CFA et des entreprises, un livret d’apprentissage regroupant l’ensemble de la progression de chaque élève, en version numérique.
  • Le Lorfolio
    Le prochain marché prévoit également de resserrer le lien entre PLACE et le Lorfolio
    (voir article de présentation sur www.projets-ent.com). L’outil mis à la disposition des élèves devra permettre de faciliter leur parcours professionnel au sortir de la formation initiale.

*

Ouvert le 15 février jusqu’au 30 mars, le groupement donnera sa décision le 30 avril

Lire le CTT

*

Projet : PLACE des collèges et des lycées
Solution ENT : ITOP

Lire aussi, le Dossier PLACE sur Projets-ent.com

Un Guide à l’usage de l’ENT en collège

Dans un Guide pratique des usages des ENT en collège, Pascal Faure, Conseiller TICE du recteur de l’académie de Nancy-Metz, a souhaité modéliser le fruit de l'expérience acquise sur plusieurs années depuis l’expérimentation de l'ENT Prisme Lorraine, jusqu'au déploiement de l’ENT PLACE.

Le présent ouvrage est destiné aux enseignants de collège en vue de nourrir leur réflexion et leur pratique au quotidien.

*

Projets-ENT : Quel est le principe initial de la publication d'un tel Guide ?

Pascal Faure : A travers ce Guide, j'ai essayé à la fois de formaliser des exemples d'usages et d'illustrer la diversité des usages dans l'ENT. C'est pourquoi de manière pragmatique nous avons commencé par le collège au vu de notre expérience sur PLACE. Naturellement, ce travail est l'aboutissement d'une aventure initiée avec Prisme Lorraine qui nous a permis de nous forger une culture ENT et poursuivie avec PLACE qui a enrichi chaque jour notre expérience en ce domaine.

Projets-ENT : Comment avez-vous travaillé pour écrire ce Guide ?

Pascal Faure : Le Guide pratique des usages des ENT en collège s'est appuyé sur les retours des enseignants qui utilisent l'ENT depuis plusieurs années ou simplement quelques mois et qui cherchent à partager leurs expériences. Il s'agit de professeurs convaincus de la dimension pédagogique de l'ENT qui en sont à la fois les utilisateurs et les explorateurs. Ce sont les membres de l'équipe de la Mission TICE de l'académie de Nancy-Metz que je remercie beaucoup pour leur travail et leur engagement à mes côtés.

Projets-ENT : Comment s'organise le Guide ?

Pascal Faure : Il propose de passer en revue les différents types d'usages de l'ENT en collège quelle que soient les disciplines enseignées, en veillant à ne pas être trop répétitif. Il est clair par exemple, que, pour chaque matière, on peut aborder les usages d'un Forum ou d'un cahier de textes !

C'est pourquoi, j'ai fait le choix de distinguer trois niveaux d'approche :

  • L'enseignant avec ses élèves
  • L'enseignant dans le collège avec ses collègues et les élèves au-delà d'une classe
  • Au-delà des frontières de l'établissement

Le Guide rappelle ainsi comment un professeur peut utiliser l'ENT avec ses élèves, avant, pendant et après une séance, sans omettre de lui préciser ses finalités et modalités de fonctionnement ;  un chapitre spécifique permet de balayer toutes les disciplines du collège en reprenant par typologie des exemples d'usages pour que chaque enseignant de chaque discipline s'y retrouve.

Il était également important de définir un ENT et de montrer comment il est mis en place à partir d'un projet sur un groupe d'établissements, comme de souligner l'impact qu'il peut avoir. Ne pas perdre de vue qu'une des originalités d'un ENT est de faire sauter la barrière physique de la salle de classe et la barrière temporelle de l'heure de cours.

Les exemples cités ne sont pas forcément tous « originaux » : l'objectif était de donner un panel le plus large possible, quel que soit le niveau de complexité, des usages sur l'ENT !

*

Pascal FAURE, Guide pratique des usages des ENT en collège,
ITOP Education, 170 pages - 15.00 €

Commander l'ouvrage

*

Consulter le Dossier consacré à l'ENT PLACELire aussi :

ENT en mouvements !

Depuis la rentrée de septembre, les ENT font l’actualité : chaque semaine, Projets-ENT signale premières expérimentations et derniers déploiements dans les territoires.

*

Le Département des Vosges rejoint PLACE

Comme le suggère le titre évocateur de la Lorrainenumérique, « Les Vosges prennent PLACE », le Département rejoint la Région dans l'aventure des ENT.

Le département des  Vosges a conclu une convention de partenariat avec la Région Lorraine qui a lancé un groupement de commande baptisé PLACE, plate-forme lorraine d’accessibilité et de communication pour l’éducation, dans lequel le Rectorat de Nancy-Metz s’est engagé pour l’assistance, la formation et l’accompagnement des établissements.

Lu dans Lorrainenumérique.com

*

Expérimentation dans le 1er degré à Melun

L'inspection académique départementale et la ville de Melun viennent de signer une convention de partenariat dans le but d'expérimenter un Espace Numérique de Travail (ENT) dans deux écoles du primaire.

L'expérimentation s'inscrit dans le cadre du plan de développement des usages du numérique à l'école (novembre 2010).

La solution choisie est ICONITO.

Source : Inspection Académique de Seine et Marne.

*

L’ENT, espace d’usages des TICE

La phase d’expérimentation des manuels numériques commence à connaître une antériorité suffisante pour justifier les premiers retours du terrain. Les petits reportages réalisés en Meurthe-et-Moselle cet automne et mis en ligne sur le site du Ministère de l’Education Nationale educnet.com en sont une bonne illustration :

Premières séquences filmées au collège en 6e

Au-delà de l’intérêt pour une pédagogie différenciée avec les TIC, ces vidéos illustrent comment l’ENT constitue l’environnement d’expression des usages pédagogiques de demain.

*

Toujours en Lorraine, la visite programmée à la rentrée de janvier 2011 dans un collège de Moselle pourrait donner l’occasion d’articles ou de reportages vidéos sur de nouveaux usages des TICE sur les ENT. Le programme peut le laisser présager :

Philippe LEROY, Président du Conseil Général de la Moselle, et Jean-René LOUVET, Inspecteur d’Académie de la Moselle, se rendront  le jeudi 6 Janvier 2011 à 15h au collège Charles Péguy de Cattenom pour assister à une présentation des réalisations et des expérimentations menées au niveau de cet établissement dans le domaine des TICE.

(…)

[Ce] déplacement (…) permettra également de présenter les expérimentations menées dans cet établissement (…) :

  • la mise en place d’un Espace Numérique de Travail (ENT)
  • le recours à la technologie du Courant Porteur en Ligne pour augmenter le nombre de points d’accès à Internet dans les établissements et permettre à chaque enseignant de pouvoir utiliser des ressources en ligne depuis n’importe quelle salle d’enseignement
  • la diffusion progressive dans les salles de classe d’équipements de type Tableaux Blancs Interactifs ou vidéoprojecteurs [pour l'usage des] manuels numériques (…)

Lire l’article dans son intégralité sur Secteurpublic.fr

writing cause and effect essay

*

Usages du cahier de textes sur l’ENT

La question des usages sur l’ENT constitue le point d’encrage et la clé du succès d’une bonne généralisation sur les territoires. En collaboration  avec Isabelle Cherqui-Houot et Marc Trestini, Manuel Schneewele propose une première synthèse sur ce sujet dans un article consacré plus particulièrement aux « usages d’un cahier de textes en ligne ». Le jeune chercheur bénéficie du dispositif de cofinancement lancé par la Caisse des Dépôts en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale pour encourager les études et recherche en ce domaine*.

article writing services

*

Manuel Schneewele, Isabelle Cherqui-Houot et Marc Trestini, « Les usages d’un cahier de texte en ligne. Cas de l’ENT Lorrain, l’environnement PLACE » dans Distances et Savoirs (vol. 8, n°2, p. 241-256), 2010.

Envoyez nous un email si vous souhaitez recevoir le fichier de l’article, nous transmettrons à l’auteur

*

Lire la suite

PLACE Lorraine

Projets-ent poursuit son tour de France du déploiement des ENT sur les territoires dans l’académie de Nancy-Metz : généralisation de PLACE du Lycée, PLACE du CFA, en région Lorraine et de PLACE du collège en Meurthe-et-Moselle, expérimentations diverses en Moselle, en Meuse ou encore dans les Vosges, avec pour seul objectif, l’innovation au service de la communauté éducative !

« L’ENT, c’est une foule de micro-révolutions ! Ce n’est pas une révolution en soi, en revanche cela offre une très grande diversité d’usages ! C’est ce qui d’ailleurs le rend si compliqué à mettre en œuvre ! »   

Pascal FAURE, Conseiller TICE
auprès du Recteur de l’académie Nancy-Metz

 *

Télécharger la Fiche synthétique du Dossier PLACE Lorraine

SOMMAIRE  
Etat de la généralisation des ENT :  

Accompagnement technique :  

PLACE de l’innovation :  

Pour la réalisation de ce dossier, nous avons rencontré :   

  • Pascal Faure, inspecteur pédagogique régional, Conseiller TICE auprès du recteur de l’académie Nancy-Metz.
  • Chantal Welsch, Directrice du secteur Education  à la Région Lorraine.
  • François Schuller, Pôle Sécurisation des parcours de vie, Secteur Education – Service TICE à la Région Lorraine.
  • Joseph Bruno, Directeur du Secteur Formation Tout au Long de la Vie, Pôle de Sécurisation des Parcours de Vie à la Région Lorraine.
  • Michel Biedinger, Responsable du service Collèges à la Direction du Développement et de l’Education au Conseil général de la Meurthe et Moselle.
  • MM. Rachid Dekiuk, adjoint au DSI et Jean-Michel Ludwig, en charge de la sectorisation scolaire et du développement de l’informatique à la Direction de l’éducation au Conseil général de la Moselle.
  • Manuel Schneewele, Doctorant en sciences de l’éducation à l’Université de Nancy 2.

Qu’ils soient ici tous remerciés pour leur accueil et leur disponibilité.

how to make a solar panel

*

A propos - Mentions légales - Conditions générales d'utilisation