En septembre 2008, à l’initiative du Recteur Gérald Chaix, le principe d’une extension du dispositif à l’ensemble des établissements du secondaire, publics, privés et agricoles, sur tout le territoire de l’académie a été suivi par l’ensemble des 6 collectivités concernées : la région Pays de la Loire, les départements de Loire-Atlantique (44), Maine et Loire (49), Mayenne (53), Sarthe (72) et Vendée (85).

*

Gérald Chaix, Recteur de l’académie de Nantes, et Matthieu Orphelin, Vice Président de la Région Pays de la Loire en charge des lycées et de l’apprentissage, reviennent sur les enjeux et les perspectives d’E-Lyco.

Une occasion aussi de rappeler la force de leur partenariat.

Lire les entretiens avec :

Gérald Chaix, un choix pour tous les élèves de l’académie
Matthieu Orphelin, l’ENT c’est créer du lien

*

Chronologie

  • 30 septembre 2008 : sous l’impulsion du recteur Gérald Chaix, les 6 collectivités s’engagent dans la réflexion du déploiement d’un ENT commun pour tous les établissements du secondaire
  • 25 juin 2009 : rédaction de deux conventions signées par l’ensemble des partenaires
  • 25 septembre 2009 : la commission d’appel d’offre attribue le marché au groupement IBM/Kosmos
  • 23 octobre 2009 : 1ère réunion du Comité de pilotage et lancement officiel du projet.
  • janvier – février 2010 : phase pilote portée par 13 établissements
  • mars 2010 : 1ère vague de déploiement sur 81 établissements.
  • Rentrée 2010-2011 : le projet compte 207 établissements déployés ainsi qu’un ensemble de portails partenaires.

Lire l’historique sur le site d’E-lyco

*

Un déploiement de grande ampleur

Pendant l’année scolaire 2009-2010, après une phase test dans 13 établissements, e-lyco a été activé dans 81 collèges et lycées. A la rentrée 2010, 113 établissements ont rejoint le réseau, ce qui porte à 207 le nombre d’ENT aujourd’hui opérationnels :

*

E-lyco en chiffres

732 établissements :

360 collèges et lycées publics

268 collège et lycées privés

104 collèges et lycées agricoles

+ d’1 million d’utilisateurs finaux en 2014

Budgets :

+ de 10 M HT d’euros de budget sur 5 ans pour les collectivités

+ de 10 M d’euros consacrés aux moyens locaux d’accompagnement par l’Académie de Nantes

Sources e-lyco

*

Caractéristiques techniques

  • Un guichet unique où en fonction de son statut on peut accéder au livret de compétence, au dossier administratif des élèves et aux outils de vie scolaire de l’établissement.
  • Un vaste panel de services à disposition (plus de 20 services tiers déjà actifs : Gibii, SCONET modules absences & notes, KNE, CNS, Paraschool, lesite.TV, Viescolaire.net, Adobe Connect, ETNA et espace Pédagogique de l’Académie de Nantes, Webmail académique, Portail collaboratif académique… Mais aussi Webclasseur Onisep et Scolinfo qui seront disponibles à la rentrée 2011).
  • Il s’agit d’un outil transversal et commun à l’ensemble du territoire, personnalisé en fonction des collectivités et de l’établissement !

Lire aussi l’article du Café Pédagogique et le descriptif de l’ENT e-lyco

*

Un dispositif d’accompagnement d’ampleur

Le déploiement du projet est indissociable de la mise en place de dispositifs d’information, de suivi et de conduite du changement, naturellement dédiés au Rectorat du fait de son rôle central dans la relation entre les partenaires. Cette partie de la mission, piloté par le Pôle TICE, comprend à la fois l’information et la formation (voir ci-dessous).

© Pôle TICE académie de Nantes

Le CRDP y participe également et s’occupe plus particulièrement de la relation avec les parents (sensibilisation et information).

*

Patrick Ducler, Conseiller TICE à l’académie de Nantes, rappelle les enjeux et le détail du dispositif.

Accompagner tout en respectant l’autonomie des établissements

Si le Rectorat et l’ensemble des partenaires impulsent le projet jusqu’à la porte de l’établissement, la généralisation dans les murs relève de la responsabilité des personnels de direction. Naturellement, le chef d’établissement n’est pas livré à lui-même puisque nous restons à sa disposition pour échanger sur la stratégie, aller à sa rencontre, organiser des réunions pour aider et accompagner ceux qui en ressentent le besoin. Chaque  établissement doit pouvoir s’approprier l’ENT, le projet et sa mise en œuvre ! C’est ensuite au chef d’établissement de développer tout ou partie du dispositif proposé.

Mettre en synergie tous les réseaux académiques !

Pour la phase d’accompagnement du déploiement, l’académie de Nantes a mobilisé tous les réseaux académiques existants : le Pôle TICE, les formateurs pédagogiques de toutes les disciplines, les interlocuteurs TICE (professeurs en lien direct avec l’inspection et la DGESCO pour le pilotage pédagogique des TICE dans un champ disciplinaire), un groupe de formateurs constitués par le Pôle TICE, ou encore le groupe des animateurs départementaux et l’inspection pédagogique. Mais nous avons aussi voulu associer des spécialistes comme les Conseillers d’Orientation Pédagogique et tous les groupes professionnels dédiés comme le réseau des professeurs documentalistes. Le rectorat attribue également des moyens en heures supplémentaires aux établissements, pour les administrateurs et coordonnateurs, à compter du déploiement, cela pour une durée de 5 années. Enfin, en parallèle, l’académie propose sur le portail central des outils numériques à la disposition des acteurs du déploiement. L’animation en est assurée par un comité éditorial baptisé Commission éditoriale et de communication (voir article E-lyco, un réseau de portail).

*

Sommaire

Retour au Sommaire du Dossier